si vous preferé la musique francaise voici les wriggles a+++



les wriggles


les wriggles c'est un groupe francais que j'aime bien en particulier petit bonhomme une chanson nostalgique d'une mere qui pleure sont enfant devenu soldat nazi qui meurt d'un coup de revolver elle ne comprends pas ce qui c'est passé pourquoi il est devenu comme ca ,c'est une chanson tres triste mais inteligente et subtile voici les parole :


Toi que j'ai connu à l'école
Chevalier, cow-boy justicier   

Bonhomme qui joue et qui rigole   
Dan son bien être journalier   

Qu'est ce que j'ai fait    Pendant ce chemin parcouru   
u
Qu'est ce qui t'a fait   

Devenir ce que tu es devenu   
Y'a eu ce coup de vent sur ton crane    Qui a emporté tout tes cheveux   

Ce nouveau copain en terminale    Puis ces deux flingues au fond de tes yeux     

Deux ou trois échecs en amour   

Une sacrée bonne dose d'ennui   
Plus d'ignorance de jours en jours   
Et puis ces livres interdits   
Qu'est ce que j'ai fait    Pendant ce chemin parcouru     Qu'est ce qui t'a fait   

Devenir ce que tu es devenu  Ce sont des petits morceaux de peur    Ce sont des petits morceaux de peur
Un peu partout, disséminé   

Des petits fragments de frayeur 
Qui finissent par s'assembler   
Rien que des petits morceaux de peur   

Que l'on ta gentiment donné   
Des limailles, des copeaux, de terreur    Qui paralysent la pensée.   Et puis tu as suivi la horde   Les chiens les grenades les canifs   
On t'attisé ta notion de l'ordre    Et ton gout pour le punitif   
Le désir d'éliminer   

Tout ce qui ne te ressemble pas   
Les ignorances que tu hais   
Tu as buté n'importe quoi   

Qu'est ce que j'ai fait   

Pendant ce chemin parcouru   Qu'est ce qui t'a fait   
Devenir ce que tu es devenu   

Ce sont des petits morceaux de peur  Un peu partout, éparpillés

Des débris, des tessons, de terreurs   
Qui t'incitent à ne pas changer   

Rien que des petits morceaux de peur   

Qui paralysent la pensée   
Des éclats, des débris, de frayeur   
Qui effacent une identité   
A vivre ta vie a Pile ou Face    Ta pièce t'a rendu sa monnaie   C'est l'heure d'écrire ton épitapheSous une croix qui n'est pas gammée


Y'a personne d'autre que moi sur Terre

Le jour de ton enterrement   
A franchir la grille du cimetière   
Vois, tous tes copains sont absents   

Et maintenant    Qu'est ce qui fait qu'au jour ou nous sommes   
sommes
Je ne suis qu'une maman   

Qui pleure son petit bonhomme   
Ce sont des petits morceaux de peur    Qu'a droite a gauche j'ai glanés   

Des éclats, des débris, de terreur   
Tiens, je t'en ai fais un bouquet   

Rien que des petits morceaux de peur   

Qui paralysent la pensée   
Des petits fragments de terreur   
Qui t'oblige à ne plus bouger   

Rien que des petits morceaux de peur   

Rien que des petits morceaux de peur   
Rien que des petits morceaux de peur   


l'autre chanson parle de nos grands mere que l'on ne vois pas assez souvent elle est aussi tres touchante et triste c'est desolé mémé:

J'dis pas que c'est pas marrant de parler de ton dieu,quelque part qui t'attend, pourquoi tu flippes autant
J'dis pas que c'est pas marrant de te voir à 20 ans, vous êtes jeunes, vous faites vieux,à cause du noir et blanc.

J'dis pas que c'est pas marrant de parler de la guerre, des tickets de rationnement ou des bombardements.
J'dis pas que c'est pas marrant de parler de mitterand ou de Michel Drucker, il est tellement charmant.

Désolé mémé, mais là je vais pas rester longtemps, tu me connais je suis comme ça je passe en coup de vent.
Excuse moi mémé mais là je dois rentrer maintenant.

J'dis pas que c'est pas marrant de parler de grand-père, de son tempèrament et de son enterrement.
J'dis pas que c'est pas marrant de parler du cancer, de plaindre les mourrants, de compter les survivants.

J'dis pas que c'est pas marrant de parler de poulidor,des frères jacques,d'yves montand ou de marcel cerdan.
J'dis pas que c'est pas marrant de parler de la mort,de penser aux absents, se souvenir d'antan.

Désolé mémé, mais là je vais pas rester longtemps, tu me connais je suis comme ça je passe en coup de vent.
Excuse moi mémé mais là je dois rentrer maintenant.

J'dis pas que c'est pas marrant de parler de l'artrose et même si tout fou l'camp, pas de fauteuil roulant.
J'dis pas que c'est pas marrant de parler du beau temps pour parler de quelquechose quand c'était mieux avant.


J'dis pas que c'est pas marrant de parler de faits divers, des enlèvements d'enfants,de plaindre les parents.
J'dis pas que c'est pas marrant de devenir incontinent comme la reine d'angleterre ou comme au vatican.

Désolé mémé, mais là je vais pas rester longtemps, tu me connais je suis comme ça je passe en coup de vent.
Excuse moi mémé mais là je dois rentrer maintenant.

J'dis pas que c'est pas marrant de chanter cette chanson, c'est pas toi qui est dedans, quelques idées seulement.
J'dis pas que c'est pas marrant de jouer au petit con qui se moque, evidemment, tu sais m'aimer tellement.

J'dis pas que c'est pas marrant de manquer de courage, de pas te voir plus souvent, tu sais m'aimer tellement.
J'dis pas que c'est pas marrant si j'arrive à ton âge, pouvoir en faire autant, tu sais m'aimer tellement.

les wriggles sont tres fort leur textes sont travaillés la musique jamais decevante il sont ensemble depuis 1995 si vous avez l'occasion de les voir en concert n'hesitez pas ca vous le coup d'oeil